>Accueil

Conférence

Birmanie : (dis)continuité État-nation

Poster conference François Robinne18 mai 2022 à 18h30
Médiathèque de l'Alliance Française de Bangkok
Entrée libre sur réservation

La terreur ordinaire qui sévit en Birmanie depuis le coup d'État de février 2021 est décrite à travers une famille prise très concrètement pour exemple. C'est le point de départ. Mais aussi extrême soit-elle, cette violence illégitime d'une armée tournée contre son peuple n'est que l'arbre qui cache la forêt des nationalismes : nationalismes militaires, nationalismes bouddhiques et nationalismes ethniques.

Un bref survol historique montrera que, sous couvert d'intégration, les Constitutions de 1947, de 1974 et de 2008, s'avèrent être une redoutable machine à fabriquer des ennemis. Sortir du piège identitaire, c'est tout l'enjeu d'une lecture critique du concept d'Etat-nation appliqué ici à la Birmanie, mais qui se découvre de portée plus large.

François ROBINNE est anthropologue, directeur de recherche au CNRS, ancien directeur de l’IRASEC à Bangkok (2012-2016) et membre de l'Institut de recherches asiatiques (IrASIA). Des hautes terres de Birmanie aux enclaves de l'exil du centre de Bangkok, ses travaux portent sur les formations et recompositions du social au sein de cet espace carrefour qu'est l'Asie du Sud-Est.

Auteur notamment de Fils et maîtres du lac. Relations interethniques dans l'Etat Shan de Birmanie (préface Charles Macdonald, CNRS/EHESS Éditions 2000) et de Prêtres et chamanes. Métamorphoses des Kachin de Birmanie (L'Harmattan 2007), François Robinne vient de publier Birmanie. Par-delà l'ethnicité aux très belles et bien nommées éditions Dépaysage (2021, préface Michel Agier).

Par-delà l'ethnicité mais dans le respect des différences, sa connaissance profonde de la Birmanie l'amène à déployer la possibilité d'une perspective autre que celle du repli identitaire.